Professor Bernard's picture

La spéculation

By Bernard

Il faut distinguer entre la spéculation et le marché classique. 

Les spéculateurs ne sont pas des producteurs:  ce sont des marchands, des acheteurs et des vendeurs de biens existants.  Quand un spéculateur achète, il croit pouvoir vendre plus tard plus cher.  Quand il vend, il croit que le prix va baisser.  Il suit le marché.  Mais ce marché, qui est soumis à la loi de l'offre et de la demande, n'est pas un marché de production, mais un marché public, comme une épicerie, une foire, etc.

Le spéculateur qui achète de grosses quantités n'a pas nécessairement de bons prix parce qu'il achète beaucoup, mais parce qu'il possède beaucoup d'informations sur le marché, ce qui est tout à fait différent. 

Le vrai marché du spéculateur est l'information, non les biens transigés.

Le père riche de Robert Kiyosaki parle dans ce sens, selon son fils spirituel dans "Guide to Investing";

"Many people who think they are investors are not really investors.  In reality, they are speculators, traders or - even worse - gamblers."

Effectivement, la plupart des boursicoteurs sont des joueurs, surtout en Chine, là où les gouvernements contrôlent presque toutes les corporations inscrites à la bourse.  Comment expliquer autrement que l'indice composite de la bourse de Shanghai (SSE) ait atteint les 6124 le 16 octobre 2007, en même temps que se tenait le congrès du parti communiste de Chine, avant de descendre sous les 2000 quelques mois plus tard? 

SSE

L'indice composite SSE de 1991 à 2008

Que sera cet indice en octobre 2012, lors du prochain Congrès?  Que sera-t-il à l'été 2013?  Pure spéculation, mais l'histoire se répète, surtout avec un marché immobilier chinois stagnant depuis deux ans et tant d'argent qui flotte!

20110502