Professor Bernard's picture

Les objectifs pédagogiques de la finance

By Bernard

Ce cours présente toutes les institutions financières en commençant par les plus importantes relativement à la monnaie: les banques, les caisses d'épargne et de crédit et la Banque du Canada; leur rôle primordial se situe dans la multiplication de la monnaie.

Nous présenterons d'abord les deux catégories de banques canadiennes, soit les banques "A" et les banques "B", en spécifiant la grande différence entre le système canadien et le système étatsunien. Puis nous verrons le mouvement Desjardins qui regroupe les caisses d'épargne et de crédit du Québec.

Après avoir vu les autres secteurs des institutions financières, nous présenterons la Banque du Canada.  Nous verrons finalement comment, par celle-ci, les institutions bancaires agissent sur la monnaie par le processus du multiplicateur.

Les autres secteurs financiers sont les compagnies d'assurances, tant pour l'assurance-vie que pour l'assurance générale.  Ensuite, nous verrons les sociétés de fiducie et trois sortes de courtiers, soit en assurances, en immeubles ou en valeurs mobilières.

Le chapitre présente ensuite les cinq mécanismes de contrôle de la Banque centrale sur la monnaie, dont le taux d'escompte, qui est le baromètre des taux d'intérêt et le taux de réserve (ou de couverture) légale.

Une section est réservée au système bancaire étatsunien, qui est si différent du nôtre.

La dernière partie du cours est plus théorique.  Nous y aborderons les deux grandes philosophies actuelles qui se disputent les actions gouvernementales dans le domaine monétaire.

Nous commencerons par établir la problématique et la théorie monétaire, amenées par John Maynard Keynes.  Puis, nous présenterons la politique monétaire telle que vécue, restrictive ou expansionniste, et celles qui sont préconisées par les néo-keynésiens et par les monétaristes.  L'aspect fiscal de leur politique sera dans un autre cours.

20150501